Dernières nouvelles

le 15/01/2010 : 3ème défilé historique de la Principauté de Chimay

le 24 mai (lundi de Pentecôte) se déroulera la 3ème démonstration de véhicules historiques (plus de 25 ans) sur le circuit de Chimay (2750m) en Belgique. Présentation détaillée et bulletin d'inscription téléchargeables à partir du calendrier)

le 10/01/2010 : 6ème Targa Lorraine

Les 17 et 18 avril prochains se déroulera la 6ème Targa Lorraine comptant pour le 3ème Trophée des 4 Frontières, départs et arrivées à Dombasle-sur-Meurthe. Vous pouvez dès-à-présent télécharger les documents à partir de la page "Calendrier". Les inscriptions sont ouvertes et limitées à 90 voitures.



Pour voir les nouvelles précédentes, utilisez les boutons de navigation ci-dessous !

Quatorzième édition de la TARGA LORRAINE des 6 -7 et 8 avril 2018. Seule épreuve de régularité sur routes ouvertes en Meurthe et Moselle.

A voir un très beau reportage et les photos de toutes les voitures sur le site de la mairie de PETTONVILLE (54)en cliquant ICI

Le compte rendu et des centaines de photos sont disponibles ci-dessous.

Compte rendu rédigé par Alain BRISON, désigné dans le texte par le mot "organisateur". Vous accédez aux photos en cliquant sur IMAGE.

Ne reculant pas devant la charge de travail supplémentaire, et dans le but de répondre à la demande des passionnés de rallyes qui aspirent à des plaisirs multiples et variés, l’organisateur de la 14ème TARGA LORRAINE a proposé quatre catégories différentes.

La catégorie REGULARITE pour les adeptes de la REGULARITE V.H.R., sans aucune difficulté de navigation, les Catégories EXPERT et G.T. CLASSIC pour répondre aux critères du TROPHEE HISTORIQUE DES REGIONS DE FRANCE, et une catégorie NAVIGATION pour tous les allergiques non pas au gluten mais dont la simple évocation du terme régularité leur donne des boutons.

Ayant réussi à échapper depuis quatre ans aux contraintes du respect des Règles Technique de Sécurité éditées par nos « amis » de la F.F.S.A, rattrapés cette année par la patrouille nous avons été obligés d’adjoindre dans l’équipe d’organisation très performante, à la fois un Directeur de Course et un Commissaire Technique titulaires de licences d’officiels d’une Fédération Sportive Automobile. Sueur froide pour trouver les bonnes personnes, les compétitions nationales et internationales mobilisant les titulaires du fameux sésame.
Les représentants de la fédération délégataire ont pu constater que l’organisation d’un Rallye de Navigation et Régularité sur routes ouvertes pouvait être aussi rigoureuse et parfaite qu’un rallye sur routes fermées, la convivialité en plus.
Pour le même ou inférieur tarif d’inscription à une épreuve VHRS, chaque équipage bénéficie de 6 repas et de 6 collations lors des pauses intermédiaires, sans compter les cadeaux et les remises de prix richement dotées.

75 inscrits, mais par une maladie étrange et contagieuse dans les dernières 24 heures, il ne restait plus que 68 véhicules à prendre le départ le samedi matin.

Après les pluies diluviennes de ce début de printemps jusqu’à jeudi dernier, l’anticyclone nous a comblé d’un soleil radieux tout au long du week-end. Les 30 bénévoles sur le terrain espéraient ce miracle. Notre Dame de Sion qui domine le Saintois a écouté nos prières.

Le parcours comprenait 3  étapes le samedi et 1 étape le dimanche matin pour un total d’environ 420 km.
Une judicieuse répartition des secteurs où la navigation était prépondérante, et des secteurs de régularité sans aucun piège de navigation, a contenté aussi bien les pilotes que les navigateurs et navigatrices. L’organisateur a concocté plus de pièges à la demande des ténors, mais sans (re)tomber dans les excès.
De beaux paysages, la météo estivale, des collations fort appréciées, des repas de qualité dans des restaurants réputés, selon un sondage auprès des participants, il semble que l’édition 2018 soit la plus aboutie et la plus appréciée.

9 équipages sur 13 prévus prennent le départ de la Catégorie REGULARITE. 4 forfaits pour cause de grèves Air France, d’ennuis de santé, d’ennuis mécaniques, et le plus incompréhensible pour un cadenceur en panne. Les ténors ne savent plus se servir de tables de moyennes (tous les 200 m), fournies par l’organisateur ?
Après une lutte à coup de dizièmes de secondes avec le tandem Jean CONREAU- Gauthier BRIGNON, les talentueux touche à tout Dominique LIEGEOIS et Delphine ACKER gagnent pour la première fois une épreuve de Régularité V.H.R. sur une authentique Simca 1000 Rallye 2. Après l’abandon sur panne de circuit de frein de l’Audi de Jean CONREAU, les équipages Belges Victor GUILMAIN-Paul-Henri YANS (Porsche 924) et Michel THIBAUT – Stephan SZUCS (Mazda 323) montent sur le podium.

22 équipages classés en catégorie G.T. CLASSIC, au carnet de route légèrement plus facile qu’en Catégorie Expert.
Ce sont les sympathiques Suisses de la région de Bâle, sur la plus petite cylindrée du plateau (845 cm3), Dauphine Gordini de 1964, Marcel KELLENBERGER et Martina LIECHTI qui prennent une option pour un podium dans le T.H.R.F 2018. Ils devancent les deux équipages Belges de l’Ecurie du Val D’or Didier LAMBERT – Cedric DE ROOVER (Autobianchi A 112) et Michael et Fréderique DEMORTIER (Saab 99). Les premiers locaux Michel SAINT-DIZIER – Etienne SENIURA (Golf GTI) se classent cinquièmes.


16 participants dans la catégorie EXPERT où les « brisonnades » sont les plus demandées et redoutées.
Le gratin de la « navigularité » sont présents, une majorité voulant ne pas rater de marquer de précieux points pour accéder au podium du T.H.R.F en novembre prochain au salon EPOQ’AUTO. Jean-Phi et Tine WANTE (Chevrolet Corvette) n’ont pas réussi à remporter leur première Targa Lorraine. Impossible de suivre le rythme des incontournables Camille et Maxime THIRION, déjà 3 fois vainqueurs en Lorraine. Les organisateurs des Routes du Jura, Patrick DARLEY et Olivier SUSSOT (MG B) sauvent de justesse la troisième place, talonnés par les vainqueurs 2017, Guy KONZ et Eric DAMSEAUX.


Ce sont des habitués des rallyes de navigation d’une journée en Alsace et Lorraine qui trustent les 3 premières places de la catégorie NAVIGATION.
Antoine COLOM – Henri VITTEMER (Ford Taunus Coupé) plusieurs fois vainqueurs du Trophée TRACE, tombent cinq fois dans les pièges. Fabien et Estelle VOINOT (205 GTI)  ratent un CP supplémentaire. Alain et Bastien GUENY sont loin, ayant ratés 9 CP. Pierre ASTOLFI qui remporte la coupe du plus jeune jeune navigateur à coté de sa maman Martine ASTOLFI-BRIOT (Alfa Roméo Giulia) n’ont pas inquiété les lauréats.


Le suisse Alex GEIGY remporte le prix de la plus ancienne voiture.
Clin d'oeil du Président qui distribue des bouteilles d'un breuvage local à Jean-Pierre DREYFUS et Jean-Paul MASSE pour récompenser l’équipage comptant le plus d’année dans l’habitacle de la Lancia Fulvia Zagato (152 ans).
Valérie ISSELIN et Sandrine LAURIN remportent sans concurrence le Trophée des Dames en Austin Mini.
Note d'humour que nous ont réservé Vincent SUTY et Bernard JULIEN en empruntant le dimanche matin la corbeille de fleur d’un mariage présent dans le restaurant la veille. Ils remportent le prix de la voiture la mieux décorée.

Vu le succès de cette année, le cerveau de l’organisateur fourmille déjà d’idées pour une quinzième édition, rendez vous vraisemblablement le premier ou le deuxième week-end d'avril 2019.