SORTIE ESTIVALE des 12 et 13 août 2017

Une quinzaine de couples se sont inscrits à notre sortie estivale traditionnelle de mi-août.
Les G.O. Alain et Brigitte DELIOT accueillent la troupe sur le parking d’une grande surface Touloise.
Après la distribution des carnets de route et les consignes d’usage pour un bon déroulement du week-end, en route à l’heure prévue vers la Champagne.

A quelques encablures du lac de Madine, un premier arrêt est programmé à Hattonchatel ,  joli village dans lequel il fait bon errer.
Nous découvrons  de superbes maisons à arcades gothiques, un vieux puits, une splendide mairie, un cloître du XIVe siècle et l'église qui abrite un retable Renaissance en pierre sculptée polychrome de 1523 attribué à Ligier Richier. La terrasse de la Mairie permet une superbe vue sur le Lac de Madine et sur la butte de Monsec.
Le château reconstruit après le conflit de 14-18 grâce à une riche héritière américaine se dresse fièrement au bout du piton. Transformé en hôtel restaurant depuis 2 ans, les propriétaires nous ont claqué la porte au nez. Pas très commercial…….

Par de petites routes à travers les côtes et la plaine de Meuse puis un passage en Argonne, nous rejoignons Sainte Ménehould qui conserve un important patrimoine architectural du XVIIIe siècle. Lors de la révolution Française, c'est dans cette ville qu'est reconnu le roi Louis VVI, en fuite et arrêté à quelques kilomètres.
Nous venons d'arriver dans la Marne. Le restaurant Le Cheval Rouge, spécialiste du pied de cochon, nous réserve un accueil « royal » dans une salle privative.

Après le déjeuner, le site du Moulin de Valmy nous attend. La réplique du Moulin de 1792 apparait au sommet de la colline, le Centre Historique est bien dissimulé sous terre. Visite intéressante du Musée qui relate par le détail la dernière bataille des troupes révolutionnaires, puisqu’au lendemain de cette victoire contre les Autrichiens et les Prussiens, la première République Française est actée.

Le Général KELLERMANN

La visite guidée du Moulin est ventée mais également riche d’enseignements.

Acces direct au site internet

Direction Châlons en Champagne pour découvrir en pleine campagne l’imposante Basilique de Notre Dame de l’Epine.

Créée fin XIIIème siécle après la découverte d’une statue de la Vierge dans un buisson d »épines enflammé, cette Basilique étonne par son intérieur gothique flamboyant et son Jubé en pierre. Elle possède à l’extérieur de remarquables gargouilles. Comble de bonheur, quatre chanteurs et un harmoniste interprètent des chants anciens en entrainement pour un prochain festival de musique.

Après avoir contourné Châlons par le Sud nous rejoignons le Sud d’Epernay par la Côte des Blancs. L’étape du soir se situe à Moussy, précisément à l’Auberge Champenoise. Etablissement d’une cinquantaine de chambres, tenu par un couple sympathique, qui rassemble de multiples collections.

En attendant de diner, un verre de champagne à la main nous pouvons contempler les collections d’outils artisanaux de la vigne, de chèques en francs, de poste radios, de bouteilles de champagnes, liste infinie de trésors…

La soirée se déroule, bruyamment comme d’habitude, les bulles aidant à chauffer l’ambiance. Très bonne prestation de nos hôtes, naturellement nous serons les derniers à rejoindre nos chambres.

Après une petite nuit réparatrice, nous reprenons la route vers un lieu méconnu de la presque totalité de l’équipe : le phare de Verzenay.

Un phare côtier en plein milieu de la Montagne de Reims, n’est ce pas incongru ? Construit en 1909 par un producteur pour promouvoir sa marque de champagne et en faire un lieu de réception, il offre une vue imprenable sur le vignoble, la plaine et la ville de Reims. A la visite de l’ espace muséographique constitué d’expositions et de films, puis là a montée des 101 marches du phare, succède une dégustation d’une cuvée de champagnedans les jardins au pied du phare sous un magnifique soleil.

 

Fin de l’épisode culturel, place à la nostalgie automobile. Nous rejoignons le village de Gueux, aux portes de Reims en passant devant les tribunes de l’ancien circuit automobile de Reims-Gueux. Pour les béotiens, rappelons que le circuit tracé sur les routes départementales et nationales a fonctionné de 1926 à 1969 et à notamment accueilli les courses de Formule 1, formule 2, sport proto, coupe R8 Gordini et motos. Avant guerre il passait au milieu du village et devant le bistrot.

Le déjeuner est prévu dans le bistrot du circuit, ouvert tout spécialement pour nous. De nombreuses photos noir et blanc tapissent les murs et on ne se lasse pas d’admirer les Ferrari, Mercedes, Lotus et leurs célèbres pilotes.

Après un repas correct sans plus, nous effectuons un tour complet du circuit où ne subsiste plus aucun vestige sauf une partie des stands et une tribune. Jean-François FRIEDMANN, le Président de la dynamique Association les Amis du Circuit de Gueux nous attends, pour un petit exposé sur le circuit et les activités des bénévoles qui ont permis de sauvegarder et restaurer ce patrimoine. Un rappel que des pilotes prestigieux ont courus et gagnés sur ce circuit : Fangio, Moss, Chiron, Trintignant, Musso, Hawthorn, etc.
Séquence nostalgie pour quelques-uns d’entre nous qui ont empruntés ces routes ouvertes à la circulation à l’arrière de la voiture familiale ou assistés à une course. Toutes les voitures se rangent en épis pour une photo souvenir. Malgré l’envie palpable, pas question d’effectuer un départ comme à l’époque….dommage.

Accès direct au site internet Wikipédia du Circuit de Reims Gueux avec des vidéos sur Youtube à découvrir.

C’est enfin le Président Didier CARAYON qui nous attend à la porte du

Musée initialement créé par le célèbre styliste designer Philippe CHARBONNEAUX, c’est désormais une association de passionnés qui gère ce musée et sa collection de 250 voitures et motos. La figure de proue est une SCAR construite à Reims en 1906. Visite fort intéressante des voitures de marques oubliées, de motos dont une collection exceptionnelle de la marque italienne RUMI, de milliers de jouets, miniatures et mascottes.
Le week-end se termine dans l’espace réception autour d’un verre et de brioches.

 

De l’avis général, une sortie estivale très bien organisée par Alain et Brigitte, avec la découverte de lieux insolites pour beaucoup d’entre nous, et qui méritent d’y revenir.