Un équipage 100 % Lorraine Auto Légende au départ du 60ème Neige et Glace, le 11ème en version Régularité organisé par l'équipe de Patrick ZANIROLI.

Après deux expériences enrichissantes en 2012 et 2013 au côté de Jean Conreau, cette année Jean-Pierre Lamaze m'a proposé de le naviguer à bord de la Lancia Delta Intégrale. La fin de l'été a été consacrée à trouver 2 équipages supplémentaires pour constituer un team afin d'économiser quelques 200 €uros par équipage. Ce fut chose faite assez rapidement et notre Team a fière allure : les alsaciens Alain Bohn - Benoit Maechler (R8 Gordini N° 42) et les vosgiens Jean-Marie Kunegel - Etienne Claude (205 GTI N°41 ) juste derrière nous (Jean-pierre LAMAZE - Alain BRISON avec la Lancia Delta Intégrale numéro 40).

Veuillez cliquer sur les photos pour les visualiser en grande taille :

Puis au début de l'hiver, achat de 10 jantes d'occasion pour monter les pneus contact et les pneus cloutés, ces derniers étant obligatoires. A propos de clous, il est regrettable que certains concurrents, notamment les 7 premiers au Général, ne respectent pas la réglementation de la longueur autorisée, et que leurs pointes acérées de plus d'un cm de long passent néanmoins le contrôle technique avec succès.


les clous des vainqueurs


nos petits clous, cherchez l'erreur !!!

Cette année le Musée de l'Aventure Peugeot nous accueille pour les vérifications, et pour le départ de l'inédite étape de nuit à travers le Haut Doubs pour rejoindre le camp de base de Malbuisson, au sud de Pontarlier. Notre fan-club est présent, Jacques et Danièle Lami accompagnés de Michel Boesflug et son épouse en profitent pour visiter le Musée. Parmi les nombreux spectateurs, ma cousine Marie-José et son ami Jean-Claude sont venus en voisin pour nous encourager jusqu'à l'heure du départ nocturne.

l'entrée du site

notre fan club nancéien

402 Darlmat de compétition

la 205 victorieuse du Dakar

un magnifique Concept-Car

Après le marquage des pneus, la pose des autocollants par l'organisation, la mise en place du GPS Tripy, la voiture se retrouve au parc fermé. J'en profite pour rentrer toutes les moyennes du premier test de régularité dans la mémoire du Tripmaster-cadenceur Rallyepack de chez Chronopist. Cette opération sera renouvelée avant chaque départ de parcours de régularité en profitant des secteurs de liaisons.

Les pneus sont marqués

installation du cablage

Le cockpit

Une première étape de nuit mouvementée avec pour invité surprise un brouillard à couper au couteau sur les petites routes enneigées dans les forêts du haut Doubs le long de la frontière suisse. Une bonne entrée en matière et nous sommes contents d'arriver avant minuit pour ranger la voiture dans la remorque fermée déposée la veille au parc fermé de Malbuisson.

notre remorque

le parc devant l'hôtel

la R8 Gord bien couverte

Escort MK 1

en attendant le départ

la famille MARTIN, les premiers Français

le départ des vainqueurs de l'étape 1

encore une Escort

Une petite nuit de sommeil et un départ dans l'ordre du classement de la veille, 75ème en ce qui nous concerne. Et nos affaires ne vont pas s'arranger, dès les premiers kilomètres une dizaine de voitures sont bloquées devant nous dans une pente verglacée. Nous arrivons à nous sortir de ce piège après 10 minutes de galère, après avoir rangé sur le bas-côté une Alpine qui nous barrait le passage. Belle entrée en matière mais heureusement les autres TR se sont mieux passés et nous remontons à une honorable 44ème place à la fin de cette journée dans le Haut Doubs.

Place que nous conserverons lors de l'étape de mardi, après avoir parcouru le Haut Jura par Mouthe, Morez, Oyonnax. Une montée d'anthologie du Chemin de la Guerre au dessus d'Oyonnax nous permet même d'accrocher une 24ème place devant tous nos petits camarades lors du TR d'après-repas, l'effet bienfaiteur de la cancoillotte assurément. J'en profite pour vous parler de la gastronomie locale : saucisse de morteau, fromage fondu de toute sorte, pommes de terre, on est loin des 5 fruits et légumes par jour. A l'occasion de l'apéritif du soir, quelques verres de Chardonnay facilitent la digestion.

Une sélection de quelques belles autos :

MG B

Visa Chrono

Un duo de Volvo Amazone

Ford Escort MK I

Le Parc fermé à Malbuisson

Une équipe italienne

Porsche 911

Henri Pescarolo - Michel Perin

Comme l'an passé l'étape de mercredi se déroule autour du lac de Saint-Point et dans les environs de Pontarlier, encore une fois dans une tempête de neige mais pas assez forte pour nous empécher de rallier l'arrivée au centre ville de Pontarlier devant une foule enthousiaste. En début d'étape, Patrick Zaniroli et Alain Lopez nous ont concocté une navigation avec de nombreux changements de direction tous les 100 mètres, de quoi perturber les navigateurs, on se serait cru dans un rallye de navigation pur et dur.

Nous conservons notre place au milieu du tableau, à notre grande satisfaction. Premier rallye sur neige pour Jean-Pierre qui a ramené la Lancia sans égratignure, une performance au vu des conditions atmosphériques et de l'état des chemins tour à tour verglacés, enneigés avec de la glace en dessous, recouvert de bouillasse, dans les traces des concurrrents qui nous précèdent. Voici quelques photos prises sur le vif pendant les tests de régularité.

Merci Jean-Pierre de m'avoir fait vivre ces 5 jours intenses, magnifiques moments passés à tes côtés à bord d'une belle italienne rouge.

Les résumés journaliers, les classements et les vidéos des 4 jours sont sur www.zaniroli.com. A ne pas manquer.

Texte d'Alain BRISON. Photos d'Alain BRISON et Jean-Claude CALAND.