9ème Targa Lorraine - 13 et 14 avril 2013

Sommaire

Les photos :

Remerciements particuliers à tous les photographes qui ont transmis leurs clichés :
Alain Brison, Eric Journel, Christian Klein, Michel Klein, "Marcus", JP Marton, Denis Merck, René Odille, Christophe Schild, Roland Thiébaud et Michel Vaconnet.

Les tableaux de correction

La 9e Targa Lorraine dans la presse

Les partenaires de la 9ème Targa Lorraine
 

Retour en haut de la page

Le compte-rendu

CitadelleJamais à court d’idées, nous avons noué les premiers contacts dès l’été 2012 pour organiser la 9ème TARGA LORRAINE au départ de Bitche. Sa citadelle, son camp militaire, ses forêts, son relief pas très élevé (entre 300 et 400m) au cœur du Parc Régional des Vosges du Nord, cette ville est labellisée Station Verte de Vacances.

Roland HoffGrâce au soutien enthousiaste de Roland HOFF, bien connu dans le milieu automobile depuis la fin des années soixante, les portes de la municipalité se sont ouvertes en grand pour mettre à notre disposition le vaste parking de la citadelle. Les bureaux annexes de l’office du Tourisme et un chapiteau installé par les Services Techniques serviront pour l’accueil des concurrents et le briefing. Merci Monsieur le Maire, merci Monsieur Muller et merci Christian Klein pour votre aide précieuse.

L’Alsace (à l’est) ayant été visitée l’an passé, le parcours met cette année le cap à l’ouest vers Sarreguemines et Saint Avold. Les importants et bien connus clubs de Hambach (AVAHE) et Créhange (Auto Rétro 57) nous proposent de nous accueillir avec enthousiasme. Les premiers offrent un apéritif bien mérité à l’issue de la première étape, les seconds organisent la pause de l’après-midi.

Malgré un prix plus qu’attractif (290 euros l’engagement avec 6 repas), nous n’enregistrons que 68 équipages. Un mal pour un bien, ce nombre insuffisant pour atteindre l’équilibre financier, permet aux équipes de contrôleurs de rester 20 minutes de moins au bord de la route et de gagner du temps dans la correction des feuilles de route. Heureusement 25 partenaires nous ont accompagné dans la réalisation d’une brochure de 28 pages, à la qualité d’impression remarquable. Comprenant les photos de toutes les voitures engagées, le palmarès des 8 éditions précédentes et tous les renseignements nécessaires à la compréhension du bon déroulement du week-end, celle-ci distribuée à 1000 exemplaires dans la grande région a reçu un accueil enthousiaste.

Lors de l’accueil du vendredi soir et du samedi matin, chaque participant découvre avec surprise son cadeau de bienvenue : un verre gravé, verre à pied pour déguster le bon vin blanc d’Alsace. L’Hôtel-Restaurant les Ondines de Mouterhouse héberge la presque totalité des équipages et assure les repas des vendredi et samedi soir, ainsi que le déjeuner de clôture du dimanche. Des plats régionaux qui tiennent au corps (Tarte flambée, Choucroute, Baeckeoffe, Poitrine de veau farcie) assurent une sacrée ambiance dans les salles du restaurant.

BriefingLes réjouissances commencent le samedi matin par un briefing où nous rappelons les orientations nouvelles : retour à une navigation basique (toutes les sortes de fléchés, quelques cartes) en oubliant toutes les variantes plus ou moins fantaisistes qui ont le don d’agacer nombre de navigateurs et surtout navigatrices. Une décision applaudie par l’assistance, même si elle est consciente que les « brisonnades » seront au programme. « Personne ne peut se perdre, faites-vous plaisir », en ces termes se termine le briefing. Tous apprécient le café préparé par Roland Hoff et servi par nos charmantes hôtesses, accompagné de succulentes viennoiseries préparées par le maître Pâtissier local Franck Antoine. Il en sera de même le dimanche matin.

Briefing

Le plateau se répartit en 3 catégories. Les 21 experts comptent parmi les plus expérimentés que la discipline peut compter. La moitié des équipages (34) se sont inscrits en G.T. attirés par la certitude de ne pas se confronter à trop de cartographie. Les 13 plus prudents ou en période d’apprentissage participent en catégorie Découverte. Une douzaine d’étrangers (belges, suisses, allemands, luxembourgeois), une dizaine d’alsaciens, un équipage qui vient de Bretagne et un de Provence, les habituels nordistes, parisiens, champenois, ardennais, et les lorrains avec toujours très peu de (frileux) vosgiens. La R5 Turbo de Christian et Valérie Klein sont les vedettes locales, mise en valeur dans le Républicain Lorrain, un quotidien qui joue le jeu (j’allais dire lui !!). On retrouve Valérie Klein concurrente, mais également à l’écran de TV Cristal, télévision locale et partenaire efficace.

Première étape (100 km) :

La ponctualité étant la marque de fabrique de l’organisation, chaque voiture prend le départ à son heure idéale, sous un ciel couvert. Le photographe est en place pour immortaliser l’événement, photos qui seront développées dans la journée, et distribuées gracieusement le soir. Cette entrée en matière emmène toute la troupe en direction de Sarreguemines, par les petites routes du nord du département de la Moselle. Suite aux pluies importantes de la semaine, un passage de gué à Gros Rederching est annulé par la voiture d’ouverture. Déplacement dans l’urgence du poste de contrôle pour annoncer aux équipages la mise en place d’une déviation et d’un fléchage jusqu’au prochain village. Deuxième péripétie qui a fait causer, un copié-collé malheureux sur le carnet de route indique un numéro de départementale sur le panneau de sortie du dernier village avant le CH d’Arrivée, la route à emprunter étant un chemin communal. Les esprits pointilleux des navigateurs cherchaient le piège qui n’existait pas. Que ceux qui n’ont jamais rien organisé me jettent la première pierre. Dès le problème connu au passage des premières voitures, un spectateur bienveillant s’est précipité sur le lieu du délit pour orienter les brebis égarées. Merci Rolf Delhaye.

Après la traversée de Sarreguemines en parcours neutralisé pour permettre de ravitailler les montures, la jolie localité de Hambach (vous savez, l’usine SMART) nous accueille dans la salle des fêtes pour un apéritif offert par le dynamique président Jean-Paul Spieles et les adhérents de l’AVAHE. Nous vous remercions bien sincèrement, un apéritif fort apprécié, même si le timing était serré pour certains.

Dans un cadre champêtre, au bord d’un étang dans la forêt de Hambach, les sympathiques propriétaires de l’Hostellerie Saint Hubert proposent un copieux buffet. De nombreux équipages se sont promis d’y retourner.

Le classement de la 1ère étape —> Classement 1ère étape

Deuxième étape (80 km) :

Sous un beau soleil, une étape un peu plus courte permet de rejoindre la région de Saint Avold. En vue de Folschviller, on découvre à l’horizon le seul chevalet de mine encore existant, témoin du passé minier de la région. C’est d’ailleurs dans les locaux du Carreau de la Mine de Créhange qu’est installé depuis 30 ans le club de nos amis d’Auto Rétro 57. Alain Wernet, Gérard Humbert et toute l’équipe proposent un casse-croûte avec diverses charcuteries, rillettes, et boissons. Cette collation au milieu des locaux fraîchement restaurés et des voitures des adhérents, toutes belles et rutilantes qui n’attendent que les beaux jours pour sortir. Merci à vous pour votre accueil si cordial.

Le classement de la 2ème étape —> Classement 1ère étape

Troisième étape (120 km) :

Une étape marathon pour retourner vers l’Est attend tous les participants, en passant par le Val de Guéblange. Heureusement une vingtaine de kilomètres sont neutralisés à mi-parcours pour permettre aux navigateurs de souffler et admirer le paysage. Rencontre en pleine nature avec le Centre pénitentiaire d’Oermingen qui donne des frissons dans le dos à la vue des miradors et des imposantes rangées de grillages d’enceinte. Une dernière carte dans Montbronn, dans la région qui produit du Cristal et c’est l’arrivée fort attendue par tous à Mouterhouse.

Pendant le dîner, l’affichage des corrigés suscite de nombreux commentaires. Les résultats seront communiqués au départ le lendemain matin.

Le classement de la 3ème étape —> Classement 1ère étape , du 1er jour —> Classement 1ère étape

Quatrième étape (75 km) :

Maire de Bitche

Etape courte mais intense. Si la veille il fallait trouver une vingtaine de CP par étape, ce matin la voiture d’ouverture a disséminé 32 CP, dont 7 contrôleurs, 11 pinces, et 14 lettres. Seuls 26 CP se trouvent sur le bon parcours, ce qui occasionne bien du travail lors de la correction à l’arrivée de l’étape dans le charmant village de Schorbach. Passage une dernière fois sur le parking de la Citadelle de Bitche où Monsieur le Maire et quelques élus attendent les participants pour leur offrir le verre de l’amitié sous le chapiteau avant de rejoindre à nouveau Mouterhouse.

Le classement de la 4ème étape —> Classement 1ère étape , le Classement Général —> Classement 1ère étape

La remise des prix.

Remise des prix

Le soleil étant de la partie, et les participants étant séparés dans deux salles, la lecture du palmarès a lieu sur la terrasse de l’Hôtel. Une vingtaine de vases en Cristal, achetés à la Cristallerie Ferstler-Fischer de Montbronn, récompensent les équipages lauréats.

Tous les équipages féminins reçoivent un magnifique panier garni de produits lorrains (Clair de Lorraine). Une coupe pour la voiture la plus ancienne, l’Austin-Healey d’Alex Geigy, pour le plus jeune navigateur (Simon Delplanque 17 ans) et la plus jeune navigatrice (Kate Lecrivain 19 ans), des produits Restom pour les 3 plus petites cylindrées (NSU Spyder, 2 CV et la Renault 4) et les 2 plus grosses voitures (Rolls et Mercedes). Récompenses également pour la famille Delplanque, exilée en Bretagne et les époux Miller montés de Marseille. Sans oublier mon coup de cœur de l’année, une coupe offerte à Guy et Marie-José Klaus partenaire depuis 9 ans par l’intermédiaire de leur société Profil Textile.

Texte : Alain Brison, photos : Marcus, Roland Thiebaud, Michel Vaconnet.


Retour en haut de la page


Pour NewsClassicRacing, Marcus a rédigé la prose suivante :

Targa Lorraine : Invasion d’Outre Quievrain

« La citadelle de Bitche et les casemates de la ligne Maginot n’ont pas tenu longtemps sous les coups de butoirs des équipages belges venus en découdre sur la 9è édition de la Targa Lorraine. Ils s’adjugent les trois catégories.

Après Haguenau l’an passé, Lorraine Auto légende avec Alain Brison aux commandes avait établi son camp de base au pied de la citadelle de Bitche réputée imprenable.

Crise oblige ou éloignement pour certains, ils n’étaient que 68 équipages prêt à en découdre sur les champs de bataille de la vallée de la Sarre, du Warndt et du pays de Bitche.

La première étape renvoyait les troupes dos à dos avec trois équipages à zéro, mais deux escadrilles françaises (J.Bernard Lustre et Simon Delplanque) avaient tenu bon face à au général Noël Panier. En GT, La cavalerie nationale (Michel Mock et J.Jacques Schaeffer) avec des chevaux allemands (comprenez Golf gti) et Eric Schoenbacher sur un pur sang anglais campaient sur leurs positions. Le premier équipage belge quant à lui (Philippe Pirot) n’avait pas encore investi le champ de bataille.

L’après midi fort de deux rounds avec une petite pause à Créhange chez nos alliés du club Auto rétro 57 voyait l’avant-garde belge poindre le bout de son museau avec les escarmouches de Maxime Thirion en Expert et Philippe Pirot qui avait fait sonner la charge avec sa Bmw. Derrière Henri Vittemer et Nathalie Brignon en GT étaient en embuscade et comptaient bien bouter ce « belgeois » hors des frontières. Mais le général Panier du haut de sa R5 LS était prêt à suppléer son avant garde Idem en GT avec les amazones Olivia Bouquet et M.Françoise Durand contraints de monter au front pour défendre nos couleurs et pallier les défaillances de l’infanterie.

L’affrontement final allait avoir lieu au plus près de la frontière teutonne avec la bataille de Volmunster. Bataille sanglante qui allait causer la perte de nos troupes dans les trois catégories.

En expert, malgré un baroud d’honneur du bataillon Simon Delplanque, J.Pierre Colliard et Benoit Hamann, ils seront contraint de baisser les armes face à la ténacité de Maxime Thirion qui ne lâchera rien.

En GT, la compagnie J.Noêl Gousset et Stéphane Keller tentera bien de s’approcher du bastion Pirot, mais rien n’y fera.

13 équipages étaient engagés en découverte reputée moins ardue et à aussi l’armée belge a tout emporté sur son passage avec la victoire de Michèle Derive devant sa compatriote Nicole Aerts. 3e, Pierre Fouchard aura mieux fait que se défendre mais il était écrit que cette 9ème Targa Lorraine serait une bonne histoire belge »


Retour en haut de la page


Ce sont les concurrents qui en parlent le mieux

« Un mois après, la pression est bien retombée et les esprits sont bien refroidis ! Il nous est arrivé, à Maxime et moi, de reparler souvent du rallye, de le refaire en quelque sorte. Sache que nous avons vécu un excellent W-E. Nous avons apprécié la rigueur du road-book, les pièges qui nous ont été tendus, bien pensés et pas tordus à s'en arracher les cheveux ( selon nous, deux pièges pourraient peut-être prêter à discussion ), un rallye roulant, du rythme, les pauses pas trop longues ( on est là pour rouler ! ), le respect des horaires, la qualité de l'organisation, la convivialité, les repas et l'endroit retenu pour notre hébergement. Quelques jours après, nous avons particulièrement apprécié les tableaux avec l'emplacement des CP ( vrais et faux ). Ce qui nous a permis de "retourner" sur place via google earth et ainsi de comprendre nos erreurs. Génial ! Encore merci ! A l'année prochaine j'espère. »
Maxime et Camille Thirion de Belgique

« .. J’en profite pour remercier tous ceux qui ont pris part à l’organisation du Rallye et qui nous ont permis de passer un superbe week-end à la découverte d’une région qui nous était inconnue. Les routes choisies étaient superbes et le niveau de difficulté du road-book à la hauteur de nos attentes……Le plus frustrant va être de devoir attendre un an avant de revenir en Lorraine. »
Stéphane Vandermolen d’Alsace (68)

« Encore un grand merci pour ce Rallye extraordinaire tant dans l’organisation que pour le parcours, les pièges et l’ambiance ! Un super souvenir comme chaque année ! Ce rallye est vraiment incontournable pour nous !!!! Simon adule la Targa Lorraine !!!! …. »
Jean-François et Simon Delplanque de Bretagne (44)

« …je voudrai vous remercier pour cette belle épreuve, très belle épreuve que représente la Targa Lorraine. Bravo à tous, traceurs, concepteurs, contrôleurs, bénévoles, etc… Un super week-end ensoleillé, un gros paquet de plaisir pris avec Marcel et l’Alfa…..Verdict, une épreuve sélective, marathonienne et agréable comme d’habitude, ne changez rien. Merci et Bravo. »
Francis Jungmann de Sarrebourg (57)

« MERCI pour cette Targa très, très, très réussie et MERCI à toute l’équipe de LAL. Quel week-end, quel plaisir (pour le pilote) sur certains tronçons bien roulant …. »
Marcel Durbach du Luxembourg

« Merci encore pour ce superbe rallye à vous et toute votre équipe. Seul hic, j’ai été obligé d’acheter des fleurs pour mettre dans les superbes vases ramenés de ce week-end »
Jean-Luc Durand de la région parisienne

« Un grand merci et un grand bravo pour cette organisation au millimètre, nous garderons comme pour les autres éditions d’excellents souvenirs »
Annabelle Ferry de Nancy (54)

« Le week-end était très bien. Vous avez choisi de belles routes, j’ai pu en découvrir que je ne connaissais pas. Le choix du resto de samedi midi était parfait »
Patrick Keller de Saint-Avold (57)

« Encore bravo pour ce superbe rallye, très bien organisé… »
Jean-Paul Ribeton de Strasbourg

« Il me tient à cœur de vous remercier et de vous féliciter pour l’excellente organisation de cette épreuve, nous avons passé un superbe week-end, à la prochaine… »
Michèle et Luc Martin de Klingenthal (67)

« Félicitation à toute l’équipe pour tout le travail effectué……remerciement pour l’ensemble des prestations fournies, également fort appréciées par mon ami et pilote Alain Bohn »
Michel Mock de Molsheim (67)

« Merci pour cette Targa Lorraine 2013 qui reste de haut niveau tout en revenant à la navigation sans fioriture »
Cyriaque Hiebel de Sarrebourg (57)

« Merci beaucoup à toi et à tous les autres fonctionnaires pour un week-end fantastique à l’occasion de la 9ème Targa Lorraine. Gustav et moi, nous avons eu beaucoup de plaisir de participer à ce Rallye qui était parfaitement organisé dans une région merveilleuse. »
Carl-Gutav Mez et Alex Geigy de Suisse

« Merci pour cette Targa Lorraine 2013 qui a été une réussite »
Nicolas et Pierre Fouchard d'Alfortville (94)

« Encore merci pour l’organisation de cette Targa 2013. Tout était dans le timing et l’organisation au top. A rééditer pour 2014 »
Denis et Sandrine Laurin de Lunéville (54)

« Merci pour cet excellent Rallye. Tout fût extra. Et un grand merci à toute l'équipe de l'organisation. »
Claude, Nicole et Xavier Wurch de Srasbourg (67)


Retour en haut de la page