Promenade dans le Saintois - 23 juin 2013

Cette année Chantal et Jacques FRUSTIN ont proposé d’organiser la traditionnelle sortie de printemps avec un peu de retard sur le calendrier, mais pas sur la météo.
La Chantal et le Jacques (comme on dit en Lorraine), auto-surnommés les Fru-Fru pour l’occasion, ont effectué un travail remarquable de préparation, promettant des surprises au secret bien gardé.

Volontairement limitée à 10 voitures et 20 participants pour des raisons de  logistique, la liste s’est vite remplie.

Rendez-vous était donné le dimanche matin entre 8h00 et 8h15 devant l’église d’Haroué, village célèbre pour son fameux château, où Chantal et Jacques nous attendent avec la Mazda MX5, déjà décapotée.

Simone et votre serviteur pointent les premiers, à bord de l’Alfa GTV. Suivent Sandrine et Denis LAURIN venus en Porsche 911, l’Audi Quattro refusant de démarrer. Nicole et Roland THIEBAUD nous présentent leur nouvelle acquisition, une belle Peugeot 404 cabriolet, plus confortable que leur précédente Triumph TR3. Autre cabriolet, la 205 Rolland-Garros de Martine et Bernard VAICLE précède de peu la BMW 2002 des Alsaciens Yolande et Roland SCHMITT et la Ford Sierra XR4 i (aux couleurs de Tissus Chamaye) des déodatiens Francette et Jean-Pierre LAMAZE. Fête de la musique ce dimanche matin à Haroué grâce à Danièle et Jacques LAMI qui  inaugurent leur toute nouvelle Alpine GTA et surtout du V8 de la Ford Mustang de Eliane et Jacques BACHMANN. Comme à leur habitude Annie GUINOT et Antoine COLOM (Jaguar XJ 8) ont failli mettre tout le monde en retard, s’étant perdus dans la campagne environnante, mais un guidage par téléphone portable les ont remis sur la bonne route.

Chaque équipe reçoit le road-book de  la journée, en notes  littéraires pour compléter la carte tracée avec soin par Chantal.

Le restaurant d’Haroué ayant fermé ses portes, petit saut de puce pour rejoindre l’Auberge du Grillon à Xirocourt. Un petit déjeuner copieux préparé par le sympathique propriétaire nous attend. Un bon café accompagné d’un jus d’orange, de pain au chocolat et de pain-beurre-confiture permet de réveiller certaines personnes (chut on ne dénonce pas). Une bonne adresse à recommander, surtout que le cadre intérieur est moderne, propret et clarteux.

A 9h00 pile, le départ est donné pour l’étape du matin, avec pour premier arrêt touristique la plus petite commune de Meurthe et Moselle (3 habitants), Leménil-Mitry et son château.

Une stèle rappelle l’action de la Résistance (Groupe Lorraine 42) en ce lieu et ses alentours entre 1942 et 1944. Le road-book est agrémenté de feuillets bien utiles décrivant les principaux sites que nous trouverons sur l’itinéraire.


Deuxième arrêt à Chamagne devant la petite maison typiquement lorraine du peintre du XVIIème siècle Claude GELLEE, dit Claude LE LORRAIN.  A quelques encablures nous admirons la grande maison bourgeoise où vécu une certaine Ségolène Royal dans sa jeunesse.

Cap au sud et le département des Vosges par Charmes et les abords de Mirecourt. Un autre arrêt dans la Forêt après Jorxey permet de contempler l’arboretum, deux monumentales sculptures taillées dans des arbres.

A partir de ce lieu, nous empruntons les routes de la Targa Lorraine 2011, le temps est agréable même si les nuages sont présents.

Retour vers le nord pour rejoindre la vallée du Madon, dont l’église du XIIème siècle de Vomécourt-sur- Madon constitue un beau témoignage de l’art roman.

A Marainville-sur-Madon, berceau de la famille CHOPIN, nous nous dirigeons à nouveau vers Mirecourt pour un arrêt en plein centre du vieux village de Poussay, célèbre pour sa foire agricole. Sur une place en impasse nous découvrons avec surprise un Puits du XIIème siècle au milieu de maisons non moins remarquables.

Le lieu du déjeuner est toujours tenu secret par les organisateurs, mais à la lecture de  la carte les curieux parient pour Vaudémont ou Sion. C’est en fin de compte la charmante Auberge de la Colline dans le village fortifié de Vaudémont qui nous accueille. Repas de qualité, cadre agréable dans une salle qui nous est entièrement dédiée, toutes les conditions réunies pour satisfaire notre équipe de « fines gueules ».

Avant de reprendre la route, Jacques nous invite à découvrir une nouvelle surprise dès notre arrivée à Haroué. Les grilles du Château sont ouvertes pour accueillir nos belles voitures, et la princesse DE BEAUVEAU-CRAON en personne nous sert de guide pour une visite privilégiée et personnalisée.

A l’issue de la visite, après avoir profité de la vue depuis les balcons et des magnifiques jardins à la Française, un apéritif nous est aimablement servi. Une occasion pour converser à nouveau avec la Princesse passionnée de belles voitures. Celle-ci nous raccompagne pour nous saluer tout en admirant nos voitures.

Lors de la dispersion sur le coup de 18h00, tous les participants remercient Chantal et Jacques pour la merveilleuse journée passée dans cette belle région. Ils ont placé la barre très haute. Les organisateurs de la sortie 2014 devront s’employer à les imiter.


Texte : Alain BRISON

Photos : Alain BRISON, Roland SCHMITT, Roland THIEBAUD, Jacques et Chantal RUSTIN.