Ce magnifique "week-end promenade", initié et élaboré avec passion et sérieux par nos amis
Roland et Yolande Schmitt,
a été prévu pour se détendre tout en visitant leur superbe région à bord de nos belles autos.

Contrat rempli !

La météo, chagrine dans la semaine précédente, a ouvert une fenêtre de beau temps avec soleil et ciel bleu, pour se refermer une fois les voitures rentrées au garage le dimanche soir pour nous faire apprécier d'autant plus les heures précédentes.

6 couples lorrains ont pris le départ samedi après midi de Champenoux, aux portes de Nancy pour rejoindre les organisateurs en Alsace.
Les propriétaires des 4 cabriolets ont pu rouler cheveux au vent, le soleil étant présent.
Un carnet de route très détaillé devait permettre de parcourir 500 kilomètres sans se perdre.

Une grande ligne (presque) droite jusqu'à Fénétrange (attention aux radars), pour se retrouver dans le département 67 au sud de Drulingen.

Une pause au pied des maisons troglodytes de Graufthal permit un regroupement avant d’attaquer la pittoresque montée de 7 kilomètres vers le village touristique de la Petite Pierre.

A Ingwiller, les Etablissements SIEHR (Matériaux du bâtiment)  avaient mis à notre disposition un emplacement pour une pause détente. Roland et Yolande nous y attendaient.
Le reste de l’après midi fut consacrée à parcourir une partie du parc régional des Vosges du Nord, au pied des nombreuses ruines de châteaux forts des 13èmes et 14èmes siècles.
Quelques belles routes forestières autour de l’étang de Hanau, la traversée de villages à l’architecture traditionnelle (Ober et Niedersteinbach), ont permis aux participants d’admirer et de mieux connaître cette magnifique région.







Le soir, le 8ème équipage rejoignit le reste de la troupe pour déguster un Bæckeofe, arrosé de vin blanc de Cleebourg.
Une promenade digestive en direction du Casino tout proche, permit de reconnaître les lieux en vue de la prochaine Targa Lorraine.
En effet Niederbronn a été élue ville étape pour la soirée du 16 avril 2009.




Après une nuit de repos bien méritée, il faut repartir de bonne heure. le timing est serré.

Le 19 juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse.
Cette guerre, la première franco-allemande, débute le 4 août 1870 par une première défaite française à Wissembourg.

C'est ici, entre Woerth, Froeschwiller et Morsbronn que va se dérouler la sanglante et terrible bataille du 6 août 1870 plus connue sous le nom de bataille de Reichschoffen.

L'Alsace Moselle est rattachée à l'Allemagne jusqu'en 1918.

Les combats de la 1ère guerre mondiale (1914-1918) sont meurtriers pour les habittants appelés sur les champs de batailles.

Pour faire face aux menaces de guerres dans les années 30, le gouvernement français se lance dans la construction de gigantesques murailles :
La ligne Maginot (du nom du ministre de la guerre).

Le Four à Chaux : ouvrage de la ligne Maginot construit entre 1930 et 1935.
Il faudra faire la visite en 1h30.
Le guide tiendra le pari.







La tourelle à éclipse avec son système de balancier, eu parfait état de fonctionnement sera manœuvrée et vue en direct sur un moniteur grace à une caméra extérieure...

Le guide nous détaillera chaque poste avec son fonctionnement précis.



Et c'est reparti !

A Cleebourg, le petit convoi fera un détour au milieu des vignobles...







...avant de traverser le magnifique village très fleuri de Seebach.

Une petite pause rafraichissement à Koenigsbruck où l'Auberge du Vieux Couvent nous accueille.



C'est à Krautwiller, plus précisément au Jardin du Canal que la ballade prendra fin.

Encore un excellent repas dont le plat principal sera un succulent jambon en croûte.

Quelques vues de la route du retour.

Une "ancêtre" regardera passer les participants.



La route passera près du rocher du Dabo.
Un petit arrêt rapide pour photographier le "paquebot".

Encore une petite halte-regroupement à St-Quirin après la côte d'Abreschwiller.





En vrac, quelques photos prises pendant le week-end















Remerciements aux photographes : Alain, Jacky, Roland S., Roland T., Michel.

Retour à la page d'accueil